Énergie Solaire

Tutoriel construire son cuiseur solaire

Le principe

Le four et le cuiseur solaire permettent de cuire des aliments à partir de l’énergie contenue dans le rayonnement solaire. Cette énergie est transformée en chaleur par effet de serre et par concentration du rayonnement. Le four solaire a donc un grand avantage : n’utiliser que le Soleil comme combustible. Les ONG diffusent depuis quelques années ces fours dans des pays ensoleillés et sujets à une forte déforestation comme en Madagascar ou en Bolivie.

La principale difficulté de sa généralisation reste d’ordre culturelle. De même qu’en Afrique, il est difficile de demander à un européen de remplacer son barbecue par un four solaire. Malgré cela, de nombreux amateurs de la cuisson solaire ont été séduit par ce concept et ont développé différents types de fours et cuiseurs solaires.

Enfin, l’aspect écologique du four solaire est indéniable et son cout est nul. On peut en construire un avec du system D et quelques matériaux de récupération. Tous les liens ci-dessous vous aideront à choisir le montage le plus approprié à l’utilisation que vous ferez de votre cuiseur solaire.

Fonctionnement du cuiseur solaire

 

 

La plupart des fours solaires fonctionnent de la manière suivante : le rayonnement solaire est converti en chaleur. Cette chaleur est conservée pour cuire les aliments dans la durée. Dans certains cas, les apports solaires sont multipliés par l’ajout de miroirs.

L’énergie utilisée par les fours solaires est une énergie renouvelable qui provient du Soleil. Ce rayonnement solaire est un ensemble d’ondes électromagnétiques constitués de photons. La Terre qui est située à près de 150 millions de kilomètres du Soleil, reçoit en permanence une énergie solaire de 170 millions Gigawatt parmi laquelle environ 30% est réfléchie par les nuages l’atmosphère et le sol, et 20% est absorbée par l’atmosphère et les nuages.

Le rayonnement solaire est ensuite converti en chaleur par un absorbeur, dont sa surface est généralement sombre. Dans la plupart des fours solaires, cette fonction est assurée par le récipient contenant les aliments.

Dans un soucis d’efficacité, la chaleur doit être conservée au maximum. Les fours solaires de type « boîte » utilise un vitrage pour garder la chaleur à l’intérieur de la boîte par effet de serre. Au niveau des autres parois, l’ajout d’une isolation classique améliore la conservation de la chaleur.

Enfin, les rayons solaires peuvent être déviés par des miroirs et permettre l’apport d’énergie supplémentaire vers le foyer du four solaire.

Quelques liens

La notice complète de fabrication de ce four solaire : http://lab.lowtechlab.org/index.php?title=Four_solaire_(cuiseur_type_bo%C3%AEte)

Divers types et montages de cuiseurs solaires : http://solarcooking.org/francais/plans.htm

About the author

Pegasius

Leave a Comment