Défense

La protection du périmètre

La protection du périmètre grâce au piégage

Dans cette vidéo, cet ancien fantassin de l’infanterie de marine nous explique comment mettre en place la protection du périmètre de votre choix, dans notre cas le périmètre de notre base autonome durable. Pour ce faire, il utilise le piègage, et nous explique comment faire pour mettre en place la protection du périmètre grâce à differents pièges, dans le cadre d’une partie d’airsoft (car il n’a pas le droit de parler de piégage militaire). Il classe le piégage en 3 catégories : la catégorie non létale, la catégorie à létalité réduite et la catégorie létale.

La défense non létale

Le fumigène

Le premier piège consiste à mettre en place un fumigène avec un fil piège acroché à la goupille. Ce piège permet d’indiquer visuellement l’emplacement d’un eventuel intrus.
Le problème est qu’il faut etre en alerte au prealable(visuellement parlant) sans quoi l’indication est inutile. Pour palier à ce problème, il y a la corne de brume.

La corne de brume

Comme pour le fumigéne, il fonctionne à l’aide d’un fil piège. À la différence du fumigène, le fil piège sert à relacher un poids (dans cet exemple des tuiles) qui appuyeront sur la corne de brume, vous indiquant ainsi l’emplacement de l’intrus eventuel, que vous soyez en etat d’alerte ou non (meme en pleine nuit, sachant que l’audition reste active lors du sommeil, le son d’une corne de brume est assez fort pour vous reveiller).

La défense à létalité réduite

La herse artisanale

Une mÉthode simple pour stopper un intrus est la herse, qu’il soit à pied ou à bord d’un vehicule. Pour la fabrication rien de plus simple : un tuyau percé de clous. Il faut l’enterrer un peu pour permettre une stabilité suffisante, et cela vous permet une bonne protection à peu de frais. Ca c’est sur le principe militaire, bien entendu dans le cadre d’une partie de airsoft nous ne vous conseillons pas cela, mais plutot d’utiliser des cure-dents, comme l’auteur de la vidéo, ou des bougies d’anniversaire.

Le grillage éléctrifié

Pour cette méthode il vous faudra de l’éléctricité (branché sur le réseau) ou plusieurs batteries qu’il faudras penser à recharger. Du coup cette méthode n’est pas très pratique mais elle à le merite d’exister. (Pour le airsoft, utiliser un courant faible, bien entendu).

La défense létale

Tir de projectiles

Il s’agit ici de mettre en place un fil piège acroché à un objet (dans cet exemple une douille). IL suffit de mettre en place le fil piège, en ayant au préalable bloqué l’arme et la détente de l’arme avec des serflex. Cette technique fonctionne aussi avec des armes réelles mais bien entendu c’est dangereux dans le cadre d’une partie d’airsoft, utilisez donc un airsoft, ou une arme de défense à balle caoutchouc de faible puissance. Cela peux aussi etre utilisé avec un aérosol de défense avec quelques adaptations. Dans tout les cas, le joueurs etant touché par l’un de ces projectiles doit donc se considéré comme tuée et arreté la partie, d’ou le nom de défense létale.

Déclanchement de grenade

Meme systeme que le fumigène, mais placé de tel facon à ce que la grenade s’enroule autour de la jambe avant d’exploser.

Mine terrestre

IL s’agit la surement de la methode la plus efficace. Il s’agit d’enfuir des grenades à billes dans le sol, avec un percuteur. Ainsi si quelqu’un marche dessus il se prendra une centaine de bille par dessous et sera declaré hors jeu.

Cette methode est inspiré de la seconde guerre mondiale. Ainsi certains utilisaient des cartouches de chasse sur le meme principe, et quiconque marchait dessus perdait une jambe. Imaginez donc des cartouches de chasses enfouient un peu partout sur une large parcelle. Meme à plusieurs, aucune chance de traverser. En effet, en plus des degats physique, cela à un effet psychologique poussant à abandonner.

About the author

Administrateur

Leave a Comment